© Photos C. Duranti

Une maison traditionnelle : le mas

Plan de distribution - Les pièces de la maison

Les traits caractéristiques peu à peu se dégagent et apparaissent clairement suivant les pays de Provence rencontrés : L'austérité, l'indispensable, l'aspect défensif pour l'habitat isolé des plateaux et des montagnes. Un habitat rude et sauvage où les façades sont fermées sur elles-mêmes, taillées à grands coups de serpe, rabattues dans leur isolement. La lumière n'y entre qu'avec parcimonie. Dans les pays plus riches, en plaine, on trouve un habitat plus raffiné, empreint de convivialité, plus ouvert. La lumière y entre abondamment .

Entre ces deux opposés, des traits morphologiques apparaissent n'excluant pas des variantes, des tours de mains, des dispositions originales suivant le lieu.

La masse de la construction englobe toujours un étage. Elle peut être fluette ou au contraire aussi imposante qu'une forteresse. Elle se présente face au sud, plus ou moins allongée. Les toits sont à deux pentes, avec un versant au sud comportant une génoise au soleil à double ou triple rangées. Une façade sud est toujours plus intéressante quand le versant de sa toiture vient y mourir comme pour la cadrer.

Si ces constantes existent, chaque habitat est singulier pour répondre aux besoins, aux lieux, à un microclimat spécifique. Singulier parcequ'il est de nature à pouvoir s'adapter, à répondre le plus étroitement possible à ces contraintes.

Tout l'art consiste à trouver la meilleure adéquation possible entre le programme et les données pour aboutir à une typologie qui ne soit pas fermée mais ouverte - site, matériaux, conditions climatiques

La façade au nord est pratiquement sans ouverture comme les pignons, qu'ils soient à l'est ou à l'ouest. Si l'on passe devant la façade est, on remarque une ou deux petites fenêtres sans composition particulière. C'est la façade de la pluie, on n'y place des ouvertures que par nécessité ; la façade nord est fermée, sans ouverture si ce n'est de petits fenestrons faisant office de ventilation. Elle est parfois prolongée de auvents utiles pour entreposer du matériel. Façade triste, morne, sans intérêt, muraille pour arrêter les éléments. A l'ouest, les fenêtres sont aussi rares que celles qui lui sont opposées. On se sent alors porté à revenir sur la façade sud pour s'y tenir sur un banc, sous la treille.

Pour toute information : Atelier Massot

WebDesign by