Ville d'Eau
 Ville d'Art
Plan d'Aix (78Ko)


AIX HISTOIRE
  Histoire
 
Situation
 
Patrimoine
 
Fontaines
 
Musées, Fondations, Sites et Espaces Culturels
 
Antiquaires
 
Aixois célèbres
 
Diaporama

ART DE VIVRE
 
Gastronomie
Cuisine provencale
 
Parfums de marchés

  Spécialités
Vins
Huile d'olive
Calissons

BALLADES
 
Balades interactives à Aix et en pays d'Aix
  
Circuits conseillés en pays d'aix et en provence
  
Villages du pays d'Aix
  
La Montagne Sainte Victoire

CEZANNE
 
Biographie
 
Circuits Cézanne
 
Atelier Cézanne
 
Musée Granet
RETOUR SUR
aix-en-provence.com

 

pour toute information supplémentaire : aix@ten.fr

©
ten.fr 1999
6, rue Gaston de Saporta
13100 Aix-en-Provence
Tél.: 33(0)4 42 17 11 79

 






Balade interactive à travers Aix et le Pays d'Aix

 

Le Cours Mirabeau


En 1649, le parlement ordonna la construction d'un cours à carrosses à la place du rempart, du midi, du fossé et des lices. En 1876 Mc Mahon signa le décret approuvant l'attribution du nom de Cours Mirabeau. Il faudra plus de 100 ans pour qu'il ressemble au cours d'aujourd'hui.
Long enclos fermé par une épaisse barrière de remparts, il se borde peu à peu d'hôtels particuliers. En 1696 sont terminées les 4 fontaines qui jalonnent le Cours. A son extrémité occidentale, se dressait la plus grandiose d'entre elles, "les chevaux marins", aujourd'hui disparue. Puis le Cours s'achevait par une balustrade, érigée à l'emplacement de l'ancienne enceinte, qui dominait la campagne, les champs et les jardins situés en contrebas.
C'était un lieu de promenade, de plaisir et de fêtes magnifiques, telle l'arrivée de son Altesse royale, Monseigneur le Comte de Provence, futur Louis XVIII.
Il fit son entrée par le cours magnifiquement décoré. Il se rendit à la superbe maison de Monsieur de Poët, hôtel particulier à l'entrée du Cours et vit défiler la bravade et les jeux.
Lors de la « Représentation », les petites gens y étaient à peine tolérées, et l'émoi fut grand lorsqu'en 1748 un limonadier voulut y ouvrir un café. Il inaugurait la longue cohorte de ces établissements, hauts lieux de convivialité.
Le grand Cours devient une voie de passage où dès lors défilèrent plus de charrettes que de carrosses.
Le 27 juin 1899 eut lieu l'autorisation des travaux de défection des rues, et en priorité du Cours Mirabeau.
Depuis 1799, rien ou presque n'avait été fait pour améliorer la circulation des voitures et des piétons.Le Cours, dont les autres allées étaient défoncées par les racines d'arbres, fut dans un premier temps cimenté puis quelques années plus tard recouvert d'asphalte comprimé qui imitait parfaitement les pavés de bois des boulevards parisiens.



ENTREE DU COURS, STATUES
Deux statues réalisées par le sculpteur Truphème en 1883 marquent l'entrée du Cours. Créé en 1650, le Cours laisse apparaître trois fontaines sous une haie de platanes centenaires. L'inoubliable perspective est bordée d'hôtels des XVII et XVIIIe siècles qui dressent un décor des plus majestueux.





FONTAINES DES NEUF CANONS
Au niveau de la rue Joseph Cabassol, la fontaine des Neuf Canons, érigée en 1651, est composée de deux vasques superposées.





AMBIANCE DU COURS
Tout au long de l'année, les promeneurs s'attardent aux terrasses de café très animées.





LE CAFE DES DEUX-GARçONS
Depuis plus de deux siècles le Café des Deux-Garçons a toujours été un lieu de rencontre très prisé.





HOTEL MAUREL DE PONTEVES
De lourds atlantes sont à admirer sur la façade à l'italienne de l'hôtel (1650).





Après cette première découverte du Cours Mirabeau, vous vous orientez vers:

retour en haut de la page